Pokemon Sunrise
Forum RPG Pokémon ré ouvert en juin 2019.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -78%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
23.95 €

Partagez
 

 It's over nine thousands !!!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre & October
Dresseur
Dresseur
Cassandre & October

Date d'inscription : 06/06/2019
Messages : 340
Région(s) :
  • Am. Nord
♦ Un badge

It's over nine thousands !!!!! Empty
MessageSujet: It's over nine thousands !!!!!   It's over nine thousands !!!!! EmptyMar 11 Juin - 0:00


It's over nine thousands !!!!! ITSOVERNINETHOUSANDS

It's over nine thousands !!!!!


« C'est une terrible, terrible idée. »
« C'est une excellente idée ! » scande Cassandre en retour, pour la sixième fois en 11 minutes 37 secondes.
« Excuse-moi d'insister, mais je pensais que j'étais la dresseuse. Ne devrais-je pas être juge de ce genre de choses ? » me permet-je d'insister un peu plus, me retenant d'ajouter que selon n'importe quel calcul à peu près sensé ce plan à 65,8% de chances de se solder par son démembrement brutal. Premièrement car je suis certaine qu'elle est déjà au courant, deuxièmement parce que je suis à peu près sûre que ça ne ferait que la motiver un peu plus.
« Vraiment ?! » me lance-t-elle d'un air scandalisé, « Tu vas oser me faire ce coup-là ? Et le partage, la confiance, l'amour, dans tout ça ? »

Son indignation se mue rapidement en une moue attristée et j'ai beau savoir parfaitement qu'il s'agit purement et simplement d'un caprice et qu'elle n'est en aucun cas affectée par ma remarque, je ne peux pour autant pas m'empêcher de flancher. Je dois être le seul être sur cette fichue planète à parvenir à encore et toujours me faire avoir par ses simagrées. Je devrais vérifier. Mes lèvres s’entrouvrent dans un grésillement de pixels avant que l'hésitation ne les poussent à se refermer. Une dizaine de secondes s'écoulent avant que je ne laisse finalement échapper :

« C'est une terrible, terrible, terrible idée. »



... terrible idée. Cassandre roule des yeux tout en s'apprêtant à se lancer dans son septième contre-argumentaire en l'espace de seulement 12 minutes et 11 secondes. Mais avant qu'elle n'ai eu le temps d'émettre le moindre ersatz de réponse, un faible faisceau dans le coin de son champ de vision attire soudain son attention. Sans perdre une seconde elle désactive l'hologramme d'October – malgré son faible rayonnement lumineux, il lui assurerait de se faire repérer dans la pénombre actuelle – et plonge derrière un large gravas; certainement une fraction de mur effondré.

« Qu'est-ce... »
« Shhhhh. » a tout juste le temps le temps de l'interrompre la jeune femme dans un semi-murmure avant qu'une nouvelle voix ne retentisse dans ces tunnels délabrés.
« Bonjour ? Il y a quelqu'un ? »

Une lampe torche ne tarde pas à la suivre, illuminant paresseusement les alentours et les amas de débris qui projettent leurs silhouettes biscornues sur les murs. Silence. Cassandre descend doucement les yeux sur son SIS où s'affiche maintenant l'expression hésitante d'October qui la fixe. Instantanément, elle lui adresse le regard le plus pitoyable et suppliant dont elle est capable.

« Montrez-vous s'il vous plaît. C'est une zone extrêmement dangereuse et interdite d'accès. Je vais vous raccompagner à la sortie. » reprend la voix, les pas les accompagnant résonnant encore dans les interminables boyaux souterrains du complexe militaire. Confusion et doute se bousculent sur le visage fluorescent d'October et Cassandre intensifie son niveau de larmoyance alors que le halo de lampe les frôles. De longues secondes s'écoulent puis le silence s'installe de nouveau, seulement perturbé par l’écho des pas qui s'éloignent.

Cassandre bondit hors sa cachette avec un air triomphant alors que October réapparaît, crépitante, à ses cotés.

October doit bien être la seule personne sur cette planète qui se fait encore avoir mes bêtises.



« Tu aurais au moins pu ne pas désactiver ma projection. »
« C'est ça, et juste me planquer derrière un caillou avec un phare sur le bras droit. » réplique Cassandre, aussi horripilante que pertinente. Malgré tout je ne peux m'empêcher de soupirer entre mes dents.
« Je ne suis pas si lumineuse que ça. »
« Non. Mais suffisamment pour qu'on nous repère dans le noir complet. Arrête de t'inquiéter tout va parfaitement bien se passer. » m'assure-t-elle en vérifiant le couloir avant de s'y engager, « C'est une espèce de Pokémon non-répertoriée, October ! Inconnue ! Imagine les possibilités, elle pourrait avoir des pouvoirs qui dépassent notre entendement ; et c'est pas en la balançant sur un Rattata qu'on aura une réelle idée du potentiel de notre nouvelle amie. »

Je lui accorde un simple : « Mh. » sans la moindre conviction. La seule chose de sûre c'est que pour l'instant sa seule prouesse est de ricocher comme une balle rebondissante quand elle tombe dans un escalier – malencontreux accident qui remonte à quelques heures plus tôt – et c'est loin d'être ce que je qualifierais de pouvoir dépassant l’entendement. Cassandre doit sentir mon doute parce qu'après quelques secondes elle se sent obligée d'ajouter :

« De toute façon, on ne risque rien. Je n'ai jamais perdu un combat. Enfin presque. »

Mais avant même que je n'ai le temps de répliquer, un rugissement féroce retenti juste à coté de nous. Cassandre pivote en même temps que moi pour faire face à la silhouette titanesque qui se met à avancer vers nous dans une série de grognements effroyables. En un clin d’œil, le monstre est sur nous. Mon sang – ou peut-être plutôt mes circuits dans ce cas précis – me donnent l'impression de se glacer. Ce que je ne peux que comparer à l'adrénaline envahit mon esprit et me paralyse, m'empêche d'esquisser le moindre mouvement. Je parviens à peine à arracher mon regard à la scène pour le poser sur mon amie, qui s'est déjà emparée de l'unique Pokéball en notre possession. La créature rugit une seconde fois.

À mes cotés, dans la pénombre, Cassandre sourit.


It's over nine thousands !!!!! Cassandre
Cassandre s'apprête à perdre son premier combat. (Enfin presque.):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friday 1.9
I.A.
I.A.
Friday 1.9

Date d'inscription : 30/03/2019
Messages : 635
♦ Aucun badge

It's over nine thousands !!!!! Empty
MessageSujet: Re: It's over nine thousands !!!!!   It's over nine thousands !!!!! EmptyMar 11 Juin - 17:35

Connexion au réseau en cours... ... ...
SIS correctement relié au SNT - port 5378.
Simulation téléchargée...
FRIDAY 1.9 correctement initialisée.
« Bienvenue M... Dresseuse. Présence détectée. Estimation en cours »


It's over nine thousands !!!!! Sprite_306_dp-564241c VS It's over nine thousands !!!!! Cassandre
Galeking sauvage s'en prend à Trompe-la-mort Cassandre
(Estimation de niveau : 55)
« Les chances de survivre à ce combat sont de 0,023% ± 0,003. Désirez-vous télécharger une musique d'ambiance appropriée ? »

It's over nine thousands !!!!! 306
Galeking utilise Étonnement sur Muscade !
« Le Galeking ennemi s'arrête un bref instant, confus par la situation. Désirez-vous utiliser cet instant pour fuir ? »
L'attaque a échoué !
« Rien n'étonne ni n'arrête la vaillante Muscade ! (enfin là peut-être il faudrait) »


It's over nine thousands !!!!! BebeMuscade
Muscade utilise Vol-Vie sur Galeking !
{-4} PVs
PVs de Galeking: 176/180
« Bravo, plus que 45 tours avant la victoire ! »




It's over nine thousands !!!!! 306
Galeking utilise Éboulement sur Muscade !
{-186} PVs « Muscade disparaît sous un tas de gravats ! »
PVs de Muscade: 0/50
It's over nine thousands !!!!! BebeMuscade
{Muscade est certainement K.O. et pas certainement en vie !}
« Voulez-vous procéder à l'appel à une amie ? »
Galeking gagne 0,04 points d'XP !
« Les chances que le tunnel s'effondre complètement dans les 10 prochaines minutes sont de 63% »



Et maintenant, Personne qui n'est plus une dresseuse puisqu'elle vient de perdre peut-être son unique pokémon dans d'atroces souffrances, quelle est la prochaine étape ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre & October
Dresseur
Dresseur
Cassandre & October

Date d'inscription : 06/06/2019
Messages : 340
Région(s) :
  • Am. Nord
♦ Un badge

It's over nine thousands !!!!! Empty
MessageSujet: Re: It's over nine thousands !!!!!   It's over nine thousands !!!!! EmptyMar 11 Juin - 22:44

Et soudain un éclair rouge puis le silence. Un profond, un oppressant silence. Face à la masse titanesque de Galeking rebondit maintenant la petite silhouette de Muscade visiblement aussi confuse que son adversaire. Les deux Pokémons se dévisagent, le titan parvenant miraculeusement à prendre une expression incrédule malgré la multitude de problèmes évidents que cela suggère. Comme par exemple le fait d'avoir une tronche de rhinocéros.

Cassandre, elle, songe simplement que c'est quand même pas souvent qu'elle a eu l'occasion de voir un rhinocéros stupéfait et que certes, ça a beau être vachement marrant, le temps commence à se faire long. Aussi, en dépit de l'expression parfaitement horrifiée d'October projetée à quelques centimètres d'elle, la jeune femme recule d'un pas – pour prendre son élan – et s'élançe en avant pour assener un coup de pied en plein dans la boule coton. La projetant bien évidemment droit dans la face de la monstruosité qui leur faisait face.

Pour la science, évidemment.

Et c'est pour la science que Muscade vole, vole... jusqu'à s'écraser mollement sur la carapace du Galeking. Mais aucun doute de ne la traverse car après tout, elle est Muscade la Magnifique. Et ce n'est certainement pas ce grand nigaud qui va lui faire peur. Certes il est peut-être éventuellement si on regarde la situation d'un angle précis de l'avis de certains tout du moins un chouilla plus imposant et plus costaud qu'elle. Mais la puissance physique ne fait pas tout ! Et puis vous savez ce qu'on dit, plus c'est grand, plus c'est... bref. Elle est la plus grande prestidigitatrice du monde après tout, si elle ne peut le vaincre par la force brute elle n'aura qu'à – SQUPOUITCH. –



Il a quelques instants de ça, si on m'avait posé la question – même si je vous accorde volontiers que j'aurais bien du mal à imaginer qui aurait pu me demander ça... à part peut-être Cassandre ; je vous aurais très certainement répondu que mon niveau d'horreur et d'effroi avait atteint son paroxysme. J'aurais bien évidemment eu tord car une poignée de seconde plus tard, la boule de coton qui est supposée être le Pokémon de ma camarade. Ou plutôt le mien. Ou le notre, qu'importe, dans un bruit révoltant de jouet-qui-couine aux portes de la mort s'est retrouvé tout simplement oblitéré par un énorme bloc de roche.

« Ah. Zut. » fait Cassandre.
« GROAAAAAAAAAR. » lui répond son adversaire, apparemment lui aussi peu convaincu de la prestation.

Je sens mon processeur s'emballer alors que je cherche une solution à la situation et que, je dois bien l'admettre malgré toute la confiance que j'ai en mon amie, je commence à paniquer. Parce que quand même je n'ai pas accepté d'échapper à une exécution et de m'enfuir avec elle pour qu'elle aille, une semaine plus tard, se faire éventrer par la première saleté venue à des kilomètres sous terres et que je me retrouve à croupir, seule, dans l'obscurité, pour l'éternité. Malheureusement aucun réseau n'arrive si profondément sous terre et je suis littéralement incapable de faire quoi que ce soit. Ce qui n'arrange rien à mon affolement.

Toute l'amplitude de mon horreur doit s'exprimer sur mon visage car Cassandre m'adresse un long regard et me sourit. Et étrangement, pour un court moment d’accalmie, je me sens me calmer et reprendre le fil de mes pensées.

Avant qu'elle ne se rue – évidemment – droit entre les pattes du Galeking.



« BOUGE DE LÀ ! »
« Hein ? Que ? »

Résumer les événements des dernières 7 minutes 46 secondes avec précision à cet instant se révélerait être un exercice difficile. Même pour Cassandre qui en tient pourtant note mentalement, en même temps d'ailleurs que ce décompte, et ce tout en cherchant bien entendu un plan B à son plan C. Elle a bien une piste mais... Elle préfère ne préfère pas encore y penser.

Juste après s'être précipitée entre les fascinantes mais surtout très griffues pattes antérieures d'un Pokémon sauvage géant pour tenter d'extirper – et y parvenir ! – son pauvre Pokémon de sous les décombres, elle est parvenue à enrager suffisamment la créature pour la faire charger un mur et a profité de sa distraction pour s'engouffrer dans le tunnel par lequel elles étaient arrivées. Enfin pratiquement, juste ellipsant un court interlude durant lequel elle s'est aussi échinée à récupérer le haut-de-forme de Muscade sous les protestations d'October. Parce que quand même, cette saleté lui a coûté un bras. Et en plus elle vient de broder ses initiales à l'intérieur. Bref. Le léger problème avec l'idée d'enrager leur assaillant, c'est que celui-ci était maintenant quand même carrément vénère et s'était donc lancé à leur poursuite dans les tunnels du complexe souterrain en détruisant tout sur son passage. Ce qui nous ramène donc à la situation présente.

« Qui va là ?! » aboie le garde en aveuglant momentanément Cassandre avec sa lampe-torche, sans la faire ralentir pour autant, « Je vous ordonne de vous arrêteAAAAAAAAAAAAAH ! »
« BOUGE DE LÀ !!! » réitère l’intruse, malgré son faible espoir d'être entendue au vu de l'expression horrifiée qu'affiche maintenant le pauvre homme qui vient tout juste d'apercevoir – et d'entendre – la créature qui les pourchasse.

Devant son tristement prévisible manque de réaction, elle lui attrape le bras et l'arrache à son effroi sans ralentir sa course, l’entraînant avec elle.

« Je... C'est...Un... Griffes... Très gros... » tente le vigile, sans grande réussite.
« Oui, c'est très juste. » confirme la jeune femme, ses iris rousses balayant frénétiquement les alentours jusqu'à ce que la voix d'October ne grésille, hésitante, à ses cotés.
« Point de rupture à 28.2 mètres au nord-est. » lui murmure l'IA avec réticence avant d'ajouter après une courte pause, « Je n'ai pas eu le temps de calculer la trajectoire pour une zone abritée, je ne suis vraiment pas sûre que... »
« Parfait. » tranche sobrement Cassandre.




Cassandre compte bien venger Muscade !:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friday 1.9
I.A.
I.A.
Friday 1.9

Date d'inscription : 30/03/2019
Messages : 635
♦ Aucun badge

It's over nine thousands !!!!! Empty
MessageSujet: Re: It's over nine thousands !!!!!   It's over nine thousands !!!!! EmptyMer 12 Juin - 2:39

It's over nine thousands !!!!! 306
Galeking utilise Allègement !
{La vitesse de Galeking augmente !}
« Il se débarasse d'un morceau d'acier ou deux et file encore plus vite vers vous ! »

It's over nine thousands !!!!! Rubble
Le Plafond utilise « 65 Tonnes de Gravats dans Ta Tronche » sur Galeking !
{-999} PVs « Coup critique ! Il prend tout en pleine face ! C'est violent, 65 tonnes, tout de même. »
PVs de Galeking: 0/180




It's over nine thousands !!!!! 306
{A la surprise générale, Galeking est K.O. !}
« Comment ça, surprise ? J'étais certaine que ça allait fonctionner comme prévu. »
Cassandre gagne 50 points d'égo !
« Oh. Sérieusement ? »



Alors, Mademoiselle je-suis-toujours-une-dresseuse-parce-que-Muscade-elle-est-pas-morte, satisfaite ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre & October
Dresseur
Dresseur
Cassandre & October

Date d'inscription : 06/06/2019
Messages : 340
Région(s) :
  • Am. Nord
♦ Un badge

It's over nine thousands !!!!! Empty
MessageSujet: Re: It's over nine thousands !!!!!   It's over nine thousands !!!!! EmptyJeu 13 Juin - 18:55

 
Pendant une minute, tout n'est que chaos et fracas autour de moi. Dans une cacophonie insoutenable le ciel nous tombe littéralement sur la tête ; et tout particulièrement sur la tête du géant qui nous pourchasse. Apparemment faire trois mètres de haut ne présente pas que des avantages. Puis, une fois encore, c'est le silence qui se fait. Les murs et le sol cessent de trembler autour de moi. Je tressaute dans la pénombre, le SIS qui me contient a glissé sur le sol mais semble intacte, en tout cas suffisamment pour me maintenir à pleine capacité. Il m'est toutefois impossible de distinguer quoique ce soit dans ce mélange d'obscurité et de fumée. L'onde de choc a projeté une quantité faramineuse de poussière qui reste maintenant en suspension dans l'air, qui se condense en une étrange brume et je remercie la chance que Cassandre n'ai pas eu l'idée de me créer des poumons artificiels. Ma panique commence à s'intensifier alors que je continue de scanner désespérément les alentours du regard pour tenter de retrouver la silhouette mon amie dans la pénombre.

Jusqu'à ce qu'une quinte de toux ne retentisse finalement. Je pivote juste à temps pour voir la forme de la jeune femme se déplier lentement, puis se redresser. Elle affiche une expression encore sonnée pour encore une courte minute, balayant la fumée d'un geste de la main, avant de m'adresser un sourire radieux.

« Ah ! Tu vois ! J'étais certaine que ça allait fonctionner comme prévu. »

Pendant un instant je suis tellement soulagée de la voir en vie que j'en oublie d'être en colère. Jusqu'à ce qu'elle ne sorte une lampe de la poche de sa tunique et n'illumine ce qu'il reste du tunnel, me permettant d'apercevoir l'ombre du Galeking.

« AH ! »



« Vérifie. »
« Je te dis qu'il est mort, » répète Cassandre pour la énième fois en massant sa jambe gauche, « ça fait cinq minutes qu'il n'a pas cillé. »
« Vérifie. » insiste l'IA sans quitter la carcasse du Galeking du regard.
« Et comment tu veux que je fasse ça exactement ? Je peux pas vraiment aller prendre son pouls et je suis à peu près sûre que ma rotule est démise. »
« Je sais pas moi, prend un bâton et va toucher son visage avec ! » persiste October.
« Vraiment... ? » soupire la jeune femme avec une soupçon d'incrédulité, mais l'expression de sa comparse est claire : elle ne lâchera pas. Alors, Cassandre commence à  tâtonner de sa main libre sans grand conviction jusqu'à sentir sous ses doigts – sans trop de difficulté – la surface rugueuse d'un morceau de roche. Sans plus de cérémonie, elle l'envoie en plein dans la corne de la carcasse du Pokémon partiellement ensevelie sous les décombres, la face à moitié aplatie comme si elle avait été percutée par un astéroïde. Aucune réaction.

« Satisfaite ? » ajoute-t-elle en commençant à examiner son genou meurtri. En appliquant une courte pression du coté dr...
« Je recommande d'exercer une pression d'une force 94 newtons avec un angle 134 degrés... »
« Merci, Octi, mais c'est pas ma première fois. »
« Octi ? » a tout juste le temps de relever October avec une expression confuse avant qu'un cri de douleur étouffé ne s'échappe d'entre les lèvres resserrées de la jeune femme, « ... Ça va ? » fini-t-elle par ajouter prudemment.
« Mieux que ce que j'avais prévu. » répond rapidement sa camarade en hochant doucement la tête, une légère couche de sueur sur son front rendue scintillante à la lumière de l'hologramme.
« Alors peut-être que tu pourrais envoyer une autre pierre dessus, juste pour être sûre... ? » reprend timidement l'IA sous le regard exaspéré de sa comparse.
« October, sérieu... »
« QUE PERSONNE NE BOUGE OU JE TIRE ! LACHEZ CE CAILLOU IMMÉDIATEMMENT ! »

La voix s'élève soudainement dans le dos de Cassandre, dont la main commençait tout juste à s'élever armée d'un nouveau fragment de plafond, qui hausse simplement les sourcils en réaction. Le vigile avait donc survécu lui aussi, quelle bonne surprise. Et malgré l'écho tonitruant de son injonction, le léger tremblement qui y transparaît la laisse deviner que le pauvre homme ne doit pas être parfaitement intact. L'expression d'inquiétude qu'elle aperçoit sur le visage scintillant de son amie la fait conclure qu'il est tout de même en mesure de mettre ses menaces à exécution.

« Du coup je ne bouge pas ou je lâche l... »
« La ferme ! » aboie l'inconnu, la panique accentuant son ordre, « Le... Le caillou et ensuite tournez-vous, lentement... »

Sans plus de discussion, Cassandre s’exécute. Elle relâche sa prise sur la pierre qui rebondit bruyamment sur le sol poussiéreux et entreprend de se retourne lentement. L'homme la dévisage, une arme fermement vissée dans la main droite, la gauche tentant de stopper l'afflux de sang qui s'échappe de la large entaille sur son flanc.

« Vous êtes qui exactement, putain ?! » gémit-il avec désespoir. Cassandre lui sourit et, les mains toujours dressées vers le plafond, commence à rire doucement.
« Un putain de génie ! » fini-t-elle par s'exclamer en éclatant de rire, « Voilà qui je suis ! »



Mes dents se resserrent et je me retiens tout juste de soupirer. Si je comprend techniquement l'exaltation qui prend possession de Cassandre – mélange de soulagement et d'adrénaline, je ne peux m'empêcher de songer que cet instant précis serait un excellent moment pour qu'elle apprenne à contrôler un minimum ses réactions. Le garde ne fait heureusement pas feu et continue simplement de dévisager ma comparse hilare d'un air dépité. C'est 78 secondes plus tard qu'elle fini par se calmer et semble remarquer le canon de l'arme toujours braqué sur elle.

« D'accord, d'accord... Je suis Ashley Lewis originaire du bourg de Lindsberg. » reprend-t-elle plus doucement, son sourire toujours étincelant, « Et quand je serais grande je voudrais être maître Pokémon. »
« Que... Quoi ? » balbutie le veilleur, déstabilisé.
« Mes hobbies sont les voyages en train et inviter des inconnus à boire des cafés, » continue simplement mon amie, parfaitement détendue, « Par contre je ne peux m'empêcher de souligner que l'explosion à visiblement percé une canalisation et qu'à moins que vous ne soyez en réalité un amphibien sous couverture, on ferait mieux de reprendre ces présentations plus tard. »

C'est la même expression de surprise qui passe, simultanément, sur mon visage et celui de l'inconnu. Je n'ai pourtant détecté aucune faille structurelle dans le réseau de distribution des eaux. Mon regard commence à parcourir les alentours pour tenter de répér....

WAAACK

Cassandre n'a pas attendu une seconde, à l'instant même où le garde à fait mine de relâcher son attention, celle-ci s'est précipité en avant pour assener un violent coup en plein dans la face. Le temps semble ralentir, comme se dilater et mes yeux s'écarquillent légèrement alors que l'homme relâche sa prise sur l'arme pour remonter une main vers son nez dégoulinant maintenant de sang lui aussi.

Et avec une précision digne d'une horloge parfaitement réglée, c'est au même instants qu'ils finissent tout deux par pousser un cri de douleur.



« Qu'est-ce que tu fous ?! »
« Je voulais l'assooommeeeer... » gémit Cassandre en tenant contre sa poitrine sa main lancinante, « La vache, ma maaain ! J'ai peut-être un peu trop ralenti sur l'exercice ces temps-ci. »
« MON NEZ ! » intervient sa victime, horrifiée.
« Il avait une arme braquée sur toi ! »
« Eh bien il l'a plus, non ? »
« VOUS M'AVEZ CASSÉ LE NEZ ! » insiste le concerné en tentant tant bien que mal de maintenir en place les miettes du dit nez, face à l'indifférence générale.
« On reste au vouvoiement ? Vous êtes affreusement poli. » remarque finalement son assaillante, tout en dépliant prudemment ses doigts, « J'aurais cru que l'expérience qu'on vient de partager nous aurait un peu plus rapprochés. »
« POURQUOI VOUS FERIEZ UN TRUC PAREIL ?! J 'AURAIS PU VOUS TIRER DESSUS ! »
« Il marque un point. » souligne sobrement October.
« Écoutez... Saif ? » reprend Cassandre, plissant les yeux dans la pénombre pour tenter de déchiffrer le prénom brodé sur l'uniforme du vigile. « L'endroit est dangereux et très surveillé, on ferait mieux de ne pas traîner trop longtemps. »
« VOUS CROYEZ ?! Je suis chargé de sa surveillance ! »
« Un détail, Stef, un détail. »
« Saif ! » reprennent instantanément October et l’intéressé à l'unisson.
« Voilà ce que je vous propose : vous nous ramenez à la surface, en échange de quoi on ne dira à personne à quel point vous avez mal fait votre boulot et que tout un pan de ces précieuses ruines se sont retrouvées dans cet état par votre faute. » continue la jeune femme sans même marquer une pause, « Vous n'aurez qu'à dire qu'il s'agissait d'une violente attaque de vilaines personnes mal intentionnées. Et pas que vous vous êtes fait avoir par seulement deux jeunes femmes, non armées, dont l'une est littéralement incapable de vous toucher. »

Saif la dévisage durant de longues secondes, son expression rendue indéchiffrable par la douleur, les émotions et certainement une sale commotion. Finalement, il redescend lentement la main pressée sur visage ensanglanté, le regard toujours fixé sur celui de la demoiselle comme s'il s'agissait d'une bête sauvage. Le sourire de celle-ci s'élargit légèrement et elle déplie délicatement sa main en direction de la sienne, couverte de sang.

« Alors Stevie, »
« Saif. »
« On a un marché ? »



Vu l'expression de dégoût qui se dessine sur le visage du vigile à l'instant où ce dernier fini par céder et serrer la main de Cassandre à contrecœur, je me dis que le pauvre Saif aurait aussi bien pu passer un pacte avec le diable en personne. Mais elle ne lui laisse pas le temps de changer d'avis et déjà l'entraîne dans le dédale de tunnels. Après un coup pareil, je songe que nous ferions mieux d'aller nous planquer dans un prieuré perdu dans les forêts d'Ambroisie et nous faire nonnes pour les quelques années à venir. Demain c'est tout Atlantia qui pourrait grouiller de gens à notre recherche. À mes cotés, Cassandre continue de se ruer vers la sortie aidée des vagues instructions de notre tout nouvel ami mais déjà un faisceau embrase la galerie. Les grésillements des talkies-walkies retentissent dans le silence de ce cimetière enfoui. India, November, Tango, Romeo, Uniform... Sans attendre, elle s'engouffre dans un boyau voisin, nous entraînant à sa suite.

« On va avoir besoin d'un lieu sûr, au moins pour la nuit... » je chuchote d'un ton absent, mon esprit peinant encore à se remettre en route après cette suite d'évenements. Le regard de ma comparse s'illumine.
« Svein... » commence-t-elle, ses yeux se posant lentement sur l'homme qui nous accompagne.
« Saif. » je sais que la corriger est parfaitement inutile, mais c'est plus fort que moi.
« Qu'est-ce que tu dirais de nous héberger pour la nuit ? »

Je peux voir le visage rougit de notre compagnon pâlir à vue d’œil, même dans l'obscurité. Les bruits de pas intensifient derrière nous et des cris commencent à retentir, alors avant même qu'il n'ait eu le temps de répondre, elle nous entraîne dans sa course folle. Et alors que nous rejoignons tout juste la surface, Cassandre, baignée dans la laiteuse lueur de la lune, pousse un long cri de victoire et éclate de rire.

Cassandre rit, rit.
Et pour une raison inconnue, peut-être la simple satisfaction d'être en vie, bien vite Saif et moi rions aussi.
 


Fin du topic !
Merci d'avoir modéré mes bêtises. ♥
Peut-être que maintenant je vais pouvoir commencer à vraiment jouer. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




It's over nine thousands !!!!! Empty
MessageSujet: Re: It's over nine thousands !!!!!   It's over nine thousands !!!!! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's over nine thousands !!!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Sunrise :: |HRP/RP| Archives & Interface :: Archives :: Messages RP-
Sauter vers: